Une trentaine d’enseignants issus des Instituts de Formation des Maîtres (IFM) et enseignants des écoles fondamentales ont été formés à la démarche d’investigation du 25 au 30 mars 2019 au Centre d’Infectiologie Charles Mérieux dans le cadre du projet La main à la pâte

Une trentaine d’enseignants issus des Instituts de Formation des Maîtres (IFM) et enseignants des écoles fondamentales ont été formés à la démarche d’investigation dans le cadre du projet La main à la pâte

Le Centre d’infectiologie Charles Mérieux (CICM), en collaboration avec la Fondation La main à la pâte et la Fondation Mérieux, a organisé un atelier de formation à la démarche d’investigation du 25 au 30 mars 2019. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par la Directrice Nationale de l’Enseignement Normal (DNEN) Mme Diallo Fadimata Touré, la Directrice Générale par intérim du CICM Dr Odile Ouwe Missi Oukem, le Coordinateur National du projet Dr Amadou KONE et deux formateurs venant de la France M. Gilles Cappes et M. Phillipe Delforge.

Cet atelier visait à former les enseignants à la démarche d’investigation dans un contexte d’enseignement. Il abordait plus précisément comment conduire une classe (rôle du maître, gestion du temps, des groupes et de l’effectif, etc.) en s’appropriant l’évaluation des apprentissages.

L’atelier, coanimé par des formateurs français et maliens, a permis d’améliorer les compétences didactiques et pédagogiques des enseignants en sciences pour ainsi faciliter la compréhension des élèves. Le but ultime de ce projet est de susciter des vocations scientifiques parmi les jeunes élèves maliens.

A l’issue de la formation, un pool de formateurs sera constitué pour accompagner le gouvernement dans la formation des enseignants pour une meilleure prise en main du nouveau curriculum de l’enseignement normal et la mise en œuvre de la 2e phase du programme décennal pour le développement de l’éducation, de la culture et de la formation professionnelle (PRODEC2).

Les bénéficiaires de la formation

  • Les professeurs de science des IFM de Bamako (Julius Nyerere et EFEP), Kati, Kita, Nara, Kangaba ;
  • Les enseignants du cap de Nioro du Sahel ;
  • Les représentants des Directions Nationales de l’éducation à savoir la Direction Nationale de la Pédagogie (DNP), la Direction Nationale de l’Enseignement Normal (DNEN) et la Direction de l’Enseignement Fondamental (DNEF).

Le projet

Créée en 2011 par l’Académie des sciences, les Ecoles normales supérieures de Paris et de Lyon, la Fondation La main à la pâte vise à améliorer la qualité de l’enseignement des sciences à l’école et au collège. Au Mali, le projet est né sous l’initiative de la Fondation Mérieux, en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et le Centre d’Infectiologie Charles Mérieux. La Fondation La main à la pâte a démarré ses activités au Mali en 2016.